http://durable.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Développement durable


Recherche


developpement-durable@uqam.ca



Conseils pour l’organisation d’un événement écoresponsable

Étape 1 : Obtenir un engagement de la direction.

Obtenir un engagement de la direction quant à l’adoption et à l’application des principes de l'écoresponsabilité et en informer tous les acteurs impliqués dans le processus. Cet engagement peut prendre la forme d’une politique ou d’une déclaration sur le site internet. Il est nécessaire de préciser quel type d’événement on veut organiser :

  • Un événement écoresponsable intègre le développement durable à toutes les étapes de son organisation, ce qui signifie que les enjeux environnementaux sont pris en compte au même titre que les enjeux sociaux et économiques.
  • Un événement carboneutre ou zéro carbone vise plutôt à réduire son impact sur les changements climatiques. Les objectifs étant de réduire les gaz à effet de serre émis (inciter les participants à emprunter le transport en commun, réduire les énergies consommées, composter, etc.), les comptabiliser et les compenser en achetant des crédits carbone ou en plantant des arbres.
  • Un événement zéro déchet qui vise la réduction de l’enfouissement des déchets générés par l’organisation d'un événement. On applique alors les principes des 3RV-E : réduire à la source, réutiliser, recycler, composter (valoriser) et éliminer.

Étape 2 : Nommer une personne en charge de l’application des principes d'écoresponsabilité.

Nommer une personne en charge de l’application des principes d'écoresponsabilité. Il est d’ailleurs recommandé de suivre la formation offerte par le Réseau québécois des femmes en environnement sur le sujet.

Étape 3 : Produire un plan d’action.

Produire un plan d’action qui prendra notamment en considération :

  • les ressources humaines (embaucher des étudiants et des stagiaires)
  • le budget (favoriser l’accessibilité à l’événement)
  • le lieu de l'événement (encourager le transport durable)
  • l'hébergement des participants (privilégier les lieux qui ont une politique écoresponsable)
  • le programme (intégrer des activités de sensibilisation, utiliser le plus possible le web)
  • les achats (évaluer ses besoins et privilégier les achats locaux)
  • les services alimentaires (choisir un fournisseur local, qui a une mission d’économie sociale, qui offre des produits locaux, biologiques et/ou équitables)
  • la gestion des matières résiduelles (nommer un responsable, recycler et composter)
  • les exposants (exiger de limiter la distribution de matériel, évaluer les sources de déchets potentiels)
  • l'efficacité énergétique (réduire l’éclairage pendant la journée, réduire le chauffage ou la climatisation)
  • l'audiovisuel (privilégier le matériel Energy Star)
  • la communication (mettre les informations sur le site Web, utiliser du papier 100% post-consommation, privilégier les impressions recto-verso, annoncer qu’il s’agit d’un événement écoresponsable)
  • le déroulement de l'événement (communiquer, sensibiliser, conscientiser au développement durable, à la santé et la sécurité, etc.).

De nombreuses autres actions peuvent être réalisées. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour une rencontre. Il nous fera plaisir de vous conseiller sur l’organisation d’un événement écoresponsable à l’UQAM : environnement@uqam.ca.

Étape 4 : Réaliser l’événement.

Il est alors possible de calculer les émissions de gaz à effet de serre en demandant aux participants les moyens qu’ils ont utilisés pour se rendre sur le lieu de l’événement.

Les personnes en charge des matières résiduelles doivent s’assurer de l’efficacité de la collecte en informant les participants des actions à poser. Ils peuvent par la suite peser les matières récoltées pour comptabiliser les matières résiduelles et les gaz à effet de serre de l'événement.

À la fin de l’événement, les restants de nourriture peuvent être donnés à des organismes dans le besoin.

Étape 5 : Évaluer et assurer un suivi.

Il est conseillé de faire un bilan social, environnemental et économique de l’événement et de le communiquer sur le site Web.

Pour aller plus loin :

Retour en haut de page